28 Août, 2018

Journal venu du futur

28 Août, 2018

Quelque part entre le ciel et la mer

25 Aout 2032

Ça y est, deux jours après avoir quitté le port de Sept-Iles, la pollution lumineuse commence enfin à s’estomper et notre navir plonge doucement vers la noirceur et les étoiles.

Je me rappelle avec nostalgie notre voyage d’il y a deux ans. “Plancton Cosmique” ou plutôt.. “Plancton Comique” devrait-on dire. Je me souviens en effet surtout de nos moment de rire et de joie.

Je me souviens aussi qu’à peine sortis de Sept-Iles, on avait déjà l’occasion d’observer les anneaux de Saturne, Andromède et Mars qui dominait le ciel. Les voyageurs étaient émerveillés par cette danse des astres errants.

Aujourd’hui, ils seraient simplement agacés et contrariés de voir les lumières éblouissantes de Sept-Iles et ses environs.

«

Leave a comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *